Les soucoupes volantes sont-elles des animaux vivant dans la haute atmosphère?

Parmi les nombreuses théories avancées pour expliquer les soucoupes volantes, l’une d’entre elle expliquait qu’il s’agissait d’animaux vivants dans l’atmosphère. La théorie fut proposée pour la première fois dans la revue Inconnues par la comtesse Zoe Wassilko-Serecki présidente de la Société autrichienne d’astrologie (« L’explication biologique des soucoupes volantes », Inconnues n° 3e série, volume 11, 1955, p. 74-87).

Continuer la lecture

Richard S. Shaver (1907-1975)

Un courrier de Richard S. Shaver

Richard Sharpe Shaver est un des personnages les plus insolites de la science-fiction des années quarante. Cet ouvrier de Barto en Pennsylvanie va donner l’occasion à Ray Palmer (voir l’article que nous lui avons consacré) d’affronter durement les fans de science-fiction. Ray Palmer se souvient : « un jour une lettre arriva qui donnait les détails d’un “ancien alphabet” qui “ne devait pas être perdu pour le monde”. Elle fut ouverte par mon rédacteur-en-chef adjoint qui la jeta dans la corbeille à papiers en disant: “Le monde est vraiment plein de dingues!” Malgré le mur j’entendis la remarque, et le mot “dingue” (crackpot) m’attira comme un aimant. Il faut dire que c’était à ce talent particulier que je devais d’être rédacteur en chef d’Amazing Stories et d’avoir les rênes libres; j’avais un instinct pour le non-orthodoxe. Je retirai la lettre de sa corbeille, en examinai l’alphabet, fit quelques vérifications au hasard à l’aide d’un dictionnaire, puis quelques unes plus systématiques. J’allai trouver ceux qui, dans la rédaction, pratiquaient d’autres langues que l’anglais, et revins avec quelques autres résultats intéressants. C’était suffisant. Je publiai la lettre dans Amazing Stories. »

Continuer la lecture

Ray Palmer (1910-1977)

Raymond A. Palmer est né en août 1910, à Milwaukee, dans le Wisconsin. La légende décrit Palmer comme un enfant fragile. Renversé par une automobile à l’âge de sept ans, il reste immobilisé de longs mois, la colonne vertébrale brisée, sans plus de possibilté de grandir normalement. A l’âge de treize ans, il passe à nouveau un long séjour alité. Durant ces longues périodes d’invalidité, le petit Palmer lit beaucoup. En avril 1926, à l’âge de 16 ans, il découvre dans les kiosques à journaux, comme de nombreux jeunes américains, le premier numéro d’un nouveau magazine : Amazing Stories, soustitré « The Magazine of Scientifiction ». Il commence à collectionner les numéros du magazine de Gernsback (voir note précédente) en cachette, ses parents ne partageant pas ses gouts littéraires. Palmer, toujours selon la légende, rêve d’en devenir le rédacteur en chef.

Continuer la lecture

Quand Jules Verne “prédisait” — aussi ! — la crise écologique et son origine humaine.

RÉSUMÉ (pour les internautes pressés): 

Quand on évoque le programme Apollo, comme on le fait ces jours-ci pour le 50anniversaire du premier pas de Neil Armstrong sur la lune, on ressort souvent Jules Verne et le fait qu’il avait prédit tout cela un siècle plus tôt.

Tout le monde connaît en effet De la terre à la lune (1865) et Autour de la lune (1869) mais très peu de gens savent que Jules Verne a écrit un troisième roman en 1889, Sans dessus dessousqui met à nouveau en scène le Gun Club, les marchands de canons milliardaires qui ont envoyé un « obus » habité vers la lune dans les deux romans précédents. Or ce troisième roman permet de comprendre à quel point Jules Verne est vraiment notre contemporain en ayant« prédit » non seulement l’astronautique et les voyages dans l’espace mais aussi la crise écologique et son origine humaine.

Continuer la lecture

Les “petits hommes verts” (little green men): depuis quand?

Quand les petits hommes verts (little green men) sont-ils devenus une figure de la culture populaire? Quand ce terme est-il passé dans le langage courant? Réponses dans cette nouvelle vidéo de Projet Crank disponible sur Youtube et sur Vimeo.

Si le thème des little green men vous intéresse, je me permets de renvoyer à trois autres articles que j’ai publiés sur ce sujet.

Un article bref qui explique comment l’expression little green man est devenue mondialement populaire après l’observation de Kelly-Hopkinsville dans le Kentucky le 22 août 1955, article paru dans la revue L’Histoire.

Lien vers le fichier pdf de l’article publié dans L’Histoire.

Un article très détailé sur l’histoire culturelle et iconographique des little green men. Ce texte décrit l’histoire du thème des little green men (petits hommes verts), depuis leur invention comme type d’extraterrestre décrit dans les romans et nouvelles de science-fiction publiées dans les pulps, jusqu’à leur retraduction comme créatures liées aux atterrissages de soucoupes volantes. La transition de la SF à la culture ovni s’est déroulée au cours de l’affaire de l’atterrissage de Kelly-Hopkinsville dans le Kentucky en 1955 lorsqu’une famille a déclarée avoir été assiégée pendant toute une nuit par de petites créatures. Le lendemain, les journalistes ont commencé à associer l’expression little green men aux créatures décrites par les témoins de Kelly-Hopkinsville. Le texte montre aussi comment la description précise des conditions d’émergence et d’attribution de cette expression à certaines affaires d’ovnis permet d’analyser la question de la croyance associée souvent à ce sujet.

Ce texte a été publié dans le cadre d’un ouvrage collectif, Politiques visuelles, dirigé par Gil Bartholeyns consacré aux Cultures visuelles publié aux Presses du Réel (ce volume faisait suite à un colloque qui s’était tenu au Musée du Quai Branly).

Lien vers le fichier pdf du chapitre de Politiques visuelles.



Science-fiction: bibliographie de travaux consacrés à l’histoire de la SF

Cette bibliographie recense des travaux consacrés à l’histoire de la SF, qu’il s’agisse de l’histoire des pulps, des comics, du cinéma, des biographies d’auteurs ou d’éditeurs, des bibliographies, etc. Beaucoup de ces ouvrages ont été rédigés par des historiographes issus du fandom SF. Certains ouvrages ont été rédigés par des acteurs du domaine, écrivains, éditeurs de fanzines etc.

Continuer la lecture

Les bulletins du Civilian Saucer Intelligence of New York (1954-1959)

Parmi les tout premiers groupes “ufologiques” américains figure le Civilian Saucer Intelligence, un groupe de New York animé par Ted Bloecher, Isabel Davis et Lex Mebane, trois pionniers de ce qu’on appellera plus tard l’ufologie qui ont acquis une réputation légendaire en raison de la qualité de leur travail sur des cas réputés difficiles (notamment par rapport à l’étude des “humanoïdes” dans le cas de Ted Bloecher et d’Isabel Davis).

Continuer la lecture

Images scientifiques et images de science-fiction: comment les scientifiques observent-ils les phénomènes?

VerneRiou-CalmarNautilus

Tout le monde connaît cette scène: le capitaine Nemo face à l’immense baie vitrée du Nautilus en train de regarder un calmar géant qui surgit — véritable “scène primitive” en matière d’intrigue de roman populaire. Ce dont on se souvient sans doute un peu moins, c’est des circonstances au cours desquelles Nemo et les autres passagers du Nautilus ont pu voir cet animal alors “mythique” (1866).

Continuer la lecture