Archives de catégorie : Disciplines étudiées

Les travaux à lire pour aborder la sociologie des “parasciences”: 1) études sur la pensée magique et la croyance

Il existe de nombreuses études à prétention sociologique sur la notion de “parasciences” ou sur les ovnis et d’autres phénomènes dits paranormaux. Mais la plupart de ces travaux sont réalisés dans une optique “critique” avec l’idée de démarquer les vraies sciences des fausses (sur la base de critères souvent opaques comme ceux d’objectivité, de rationalité, de vérité scientifique, ou de réalité, sans s’interroger sur l’histoire de ces termes/catégories). Les études qui proposent une déconstruction des catégories comme celles de croyance, d’irrationnel, d’objectivité, etc, sont beaucoup plus rares.

Continuer la lecture

Les trois paradigmes qui ont marqué l’histoire des ovnis

Depuis la publication de La Structure des révolutions scientifiques de l’historien des sciences Thomas Kuhn (1962), le terme de paradigme a été largement utilisé pour décrire l’évolution de l’histoire des sciences et la succession de grands modèles théoriques qui ont à chaque époque englobé et structuré une bonne partie du savoir. Je vais le reprendre ici pour essayer de décrire l’histoire des débats sur les ovnis.

Je pense qu’il y a eu au moins trois grands changements de paradigmes au sein de l’ufologie depuis son apparition au début des années 1950 qui ont été déterminants.

Continuer la lecture

Hangar 1: les dossiers ovni (une série de documentaires diffusés sur la chaîne 23)

Depuis le 20 février 2015, la chaîne 23 a entamé la diffusion d’une série de documentaires sur les ovnis produits à l’origine pour la chaîne américaine H2. Intitulés “Hangar 1: les dossiers ovni” (titre original: Hangar 1: The UFO Files), ces documentaires se présentent comme le compte-rendu des enquêtes réalisées par un groupe d’ufologues américains, le MUFON (Mutual UFO Network) qui a entrepris de révéler les secrets et complots à propos de ces mystérieux objets.

Qu’est-ce que cette série documentaire nous apprend sur le débat sur les ovnis et sur le travail des ufologues?

Continuer la lecture

Etudes – présentation

Cette rubrique présente les travaux réalisés par les rédacteurs de ce site ou par certains chercheurs dont le travail nous a semblé correspondre à ce qui est fait ici. Nous avons réparti ces travaux entre différentes catégories (discussions sur la méthode, études sur les différentes acteurs et disciplines concernés, etc).

La revue Zetetic Scholar à télécharger

Sur cette page, on trouve l’ensemble des numéros du fameux Zetetic Scholar, la revue créée par le sociologue américain Marcello Truzzi (1935-2003), dédiée à l’épistémologie et à la sociologie du paranormal. Inutile de dire que, sans les travaux de Marcello Truzzi et de quelques autres chercheurs (Ron Westrum qui en devint un des associate editors à partir du n° 5, Harry Collins, qui en était l’un des contributing editors, ou Trevor Pinch qui y publia des articles), le site que vous êtes en train de consulter, Pulp Sciences, n’existerait sans doute pas, ou serait bien différent.

Chaque numéro est disponible en dossier pdf. La page qui abrite cette collection a été créée par George P. Hansen, un parapsychologue américain.

Scientifictions – présentation

En 1995, Isabelle Stengers, Bruno Latour et Denis Guedj ont rédigé, sous le nom collectif de “Club Scientifiction”, un article à propos de la façon dont la science était souvent mal vulgarisée en France. A la différence de la politique, de l’art, de la littérature ou de l’économie, que les journalistes ne craignent pas de décrire et de critiquer, dès qu’il s’agit de science, ces mêmes journalistes évitent d’aborder les contenus autrement que par le biais de respectueuses citations d’experts, de peur de ne pas être suffisamment compétents. Stengers, Latour et Guedj s’étonnaient de cette différence de traitement accordé aux sciences (pardon: à La Science) par rapport aux autres domaines de la culture et de la connaissance. Pourquoi les journalistes n’ont-ils pas peurs du marché, des capitalistes, des hommes et femmes politiques, des artistes, etc, alors qu’ils abordent avec une déférence craintive les astrophysiciens, les biologistes, les géologues et autres généticiens?  Les atomes, les étoiles, les codes génétiques seraient-ils des objets fondamentalement différents des autres objets (classes sociales, mouvements politiques etc) qui peuplent notre cosmos?

Continuer la lecture