Archives de l’auteur : Pierre Lagrange

À propos Pierre Lagrange

Sociologue des sciences, chercheur associé au Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités (LIER-EHESS).

Non humains ici et ailleurs?

Nous commençons à comprendre que les animaux non humains (cétacés etc) ont aussi développé des cultures, ce qui nous oblige à nous interroger sur la façon dont nous avons défini la science qui nous permettait de les appréhender. Comment développer un savoir sur les êtres non humains qui existent très probablement ailleurs et qui ont certainement de toutes autres conceptions de ce que nous qualifions de nature et de culture?

Soucoupes volantes et guerre froide?

Cette vidéo explore l’idée, très répandue, selon laquelle l’émergence des soucoupes volantes aurait été liée à l’influence du contexte de la guerre froide. Une “croyance populaire” générée par le contexte de l’après-guerre. Inquiets face aux Soviétiques, les Américains auraient cru leurs cieux envahis par des armes secrètes russes et se seraient mis à fantasmer — avec l’aide des médias — des “soucoupes volantes” irréelles. Des Soviétiques, certains seraient même passés très vite aux Martiens. Le problème c’est que, si on se penche attentivement sur cette période, sur les faits et sur les chiffres disponibles (ceux des tout premiers sondages d’opinion sur le sujet), on est conduit à… A quoi justement? Et bien regardez.

1947: l’émergence des soucoupes

Traverser la rue peut se révéler lourd de conséquences! Le 25 juin 1947, un pilote privé de l’Idaho, Kenneth Arnold, traverse la rue principale (Main Street) de Pendleton dans l’Oregon et se rend à la rédaction de l’East Oregonian, le quotidien local, pour rapporter une observation d’engins étranges qu’il a effectuée la veille au-dessus du Mont Rainier. Description en détails de l’épisode fondateur de l’histoire des soucoupes volantes et de la façon dont les premiers journalistes ont répercuté l’évènement.

1947: l’émergence des soucoupes

Affaire de Roswell: chronologie

Proposer une chronologie de l’affaire de Roswell n’est pas chose aisée. Rappel: en 1947, une soucoupe volante et ses occupants auraient été récupérés en secret par l’armée américaine. Selon que ceux qui évoquent cette histoire y croient ou pas, deux versions existent. Dans celle des “sceptiques”, l’histoire survenue à Roswell aurait alimenté une croyance grandissante aux ovnis et à une théorie à propos d’un complot pour cacher la vérité. Pour ceux qui pensent que le crash de Roswell a eu lieu, il s’agit d’un vrai complot et la vérité est cachée depuis 1947.

Le problème c’est que ces deux récits sont faux, celui des “sceptiques” comme celui des “croyants”. L’affaire de Roswell ne démarre pas en 1947 mais en 1980, lorsque le premier livre qui réunit ensemble les divers éléments qui vont constituer cette affaire, est publié. Ce livre, The Roswell Incident, co-écrit par Charles Berlitz (célèbre pour ses livres sur le Triangle des Bermudes) et par l’ufologue William L. Moore, est le point de départ de toute l’affaire.

Continuer la lecture

Sur Arte, un documentaire sur l’affaire de Roswell accumule erreurs et approximations

Le samedi 9 septembre 2017, Arte a diffusé un documentaire court (25 min) consacré à l’histoire de l’”affaire de Roswell”: une soucoupe volante se serait écrasée dans le Nouveau-Mexique en 1947 et aurait suscité croyances et théories du complot depuis cette époque. C’est du moins la version des faits que le documentaire ne va cesser de marteler pendant 25 minutes. Malheureusement cette version et le documentaire qui en résulte soulèvent plusieurs problèmes sérieux comme nous allons le voir.

01:31 – Titre du documentaire sur Roswell diffusé sur Arte le 9 septembre 2017

Continuer la lecture

Contactés: entretien télévisé avec Jean Miguères

Jean Miguères (1940-1992) est un contacté français qui a suscité d’importants débats chez les ufologues à la fin des années 1970 et au cours des années 1980 à propos de la réalité de son contact. C’était un des rares contactés qui avait construit une partie de son discours autour de l’idée qu’il était capable de prouver la réalité de son contact, d’abord par des dossiers médicaux censés démontrer la réalité des événements qu’il avait vécu le jour de son contact, ensuite par toute une série de détails qu’il a diffusé à propos de preuves, notamment liées à des faits astronomiques communiqués par les extraterrestres.

On trouve sur internet peu de documents sur Jean Miguères.

Ici un entretien avec le journaliste canadien et spécialiste d’ésotérisme Richard Glenn dans le cadre de son émission diffusée alors sur le cable au Canada.

Ce qui est intéressant dans le discours de Miguères, c’est qu’on y trouve des propos qui, aujourd’hui, semblent préfigurer les discours complotistes actuels: “les leviers de commande de la planète Terre sont de moins en moins aux mains des terriens” dit-il au cours d’une conférence dont un extrait est repris dans ce document. Difficile de ne pas interpréter ce propos à la lueur de tout ce qui s’écrit aujourd’hui à propos des pactes qui auraient été passés entre gouvernements terrestres et extraterrestres. On trouvait ce genre de discours dans le soucoupisme des années 1950 et 1960 mais il n’était pas diffusé par la culture générale comme c’est le cas depuis le milieu des années 1990 avec la publicité faite à l’affaire de Roswell par le biais notamment de la série X-Files.

A la différence d’autres contactés qui évoquent bien sûr la notion de preuve mais qui ne dépasse guère le niveau de leur groupe de fidèles, Miguères a écrit des livres, fait des conférences et entretenu des contacts étroits avec de nombreux spécialistes des ovnis et du paranormal qui lui ont permis de revendiquer un contact étroit avec des scientifiques et le soutien de ces scientifiques. Il a construit un discours à propos de preuves concrètes relevant de l’astronomie, preuves qu’il expliquait avoir présenté à des astronomes.

Après deux livres publiés aux éditions Alain Lefeuvre (que l’on peut voir posés sur la table au début de l’enregistrement), un éditeur qui s’était spécialisé dans le paranormal et qui s’était lancé justement en publiant le tout premier livre de Jean Miguères, J’ai été le cobaye des extraterrestres, le contacté a publié un troisième ouvrage au ton très différent. Dans ce troisième livre, il n’est plus question de preuves, il s’agit d’un discours au ton religieux, prophétique qui illustrait un changement profond dans son discours et sa stratégie de communication. Ce livre a connu une diffusion assez faible.

Jean Miguères est mot en 1992, abattu en pleine rue à Lyon par son beau-père. Ce dernier était semble-t-il très inquiet parce que Miguères avait prévu d’aller s’installer en Amérique du Sud et avait prévu d’emmener avec lui sa femme et leur fille. Le beau-père considérait semble-t-il que Jean Miguères était en train de se transformer en un gourou incontrôlable et il craignait pour la vie de sa petite fille (si l’on se fie à ce que la presse locale a publié à l’époque des faits).

Le “paranormal” tel qu’il est étudié par beaucoup de sociologues: de quel côté se trouve la croyance?

De nombreux travaux de sociologues sont consacrés à différents thèmes liés au paranormal. Malheureusement la plupart de ces travaux présentent au moins un sérieux problème lié à leur conception de ce qu’est le paranormal.

Continuer la lecture

Bibliographie des travaux consacrés aux ovnis dans le domaine du folklore

Dans leur bibliographie consacrée aux légendes contemporaines (Contemporary Legend: A Folklore Bibliography, New York, Garland, 1993), Gillian Bennett et Paul Smith renoncent à inclure les travaux sur les ovnis en considérant qu’il existe déjà suffisamment de bibliographies sur ces sujets (p. xviii). Le directeur de la collection, Alan Dundes, abonde dans leur sens en citant même trois de ses bibliographies (p. xii).

Continuer la lecture

Une nouvelle exceptionnelle: la bibliographie sur les ovnis de George M. Eberhart enfin disponible en ligne

En 1986, le bibliographe et spécialiste des ovnis George M. Eberhart fait paraître chez Scarecrow Press une monumentale bibliographie en deux volumes consacrée aux ovnis et aux contacts extraterrestres. Ce travail recense plus de 15 000 références: livres, revues, bulletins, articles de la presse scientifique, de la presse populaire, documents officiels, etc.

Eberhart-UFOs-Cover

Continuer la lecture

Kenneth Arnold: les comics consacrés à l’observation du 24 juin 1947 (et à ce qui s’en suivi)

Depuis 1947, l’observation de neuf objets étranges par le pilote américain Kenneth Arnold (ainsi que les événements qui ont suivi cette observation) a fait l’objet de bien des représentations graphiques. Nous allons essayer de recenser les comics qui ont représenté cette histoire.

Continuer la lecture

Kenneth Arnold et “l’invention” des soucoupes volantes: comment on n’a cessé de ré-écrire l’histoire.

Toutes celles et tous ceux (journalistes, historiens etc) qui veulent évoquer l’histoire des ovnis sont obligé de mentionner à un moment ou à un autre le nom de Kenneth Arnold. Kenneth Arnold est l’Américain qui est à l’origine du débat médiatique qui a donné lieu à l’invention des expressions “flying saucer” (soucoupe volante) et “flying disk” (disque volant) en 1947.

Mais depuis 1947, le nom de Kenneth Arnold et les événements liés au début de l’histoire des ovnis ont été décrits de façons très différentes. On peut distinguer en gros quatre périodes dans la façon dont l’affaire Arnold a été décrite.

Continuer la lecture

Histoire des ovnis: chronologie sommaire

Dans cette chronologie, j’ai tenté de présenter les faits marquants de l’histoire des débats sur les soucoupes volantes (devenues UFO dans les années 1950) et de présenter un certain nombre de documents liés à cette histoire. Il s’agit d’une première approche, susceptible d’être améliorée. Merci d’avance pour vos remarques et propositions d’ajouts et de corrections.

Continuer la lecture

Éditeurs ayant consacré des collections d’ouvrages à l’ésotérisme et aux parasciences

Cet article est consacré aux collections d’ouvrages sur le paranormal ou l’ésotérisme. Les collections sont présentées par ordre chronologique, puis par ordre alphabétique. Une liste présente ensuite les ouvrages publiés dans des collections “classiques”.

Un autre article est consacré aux collections d’ouvrages classiques ayant accueilli des ouvrages sur le paranormal ou l’ésotérisme.

Ces différentes listes présentent des lacunes, notamment en matière de dates ou de collections qui auraient échappé à mon attention. Merci à celles et ceux qui pourront compléter mon information.

Continuer la lecture