Non humains ici et ailleurs?

Nous commençons à comprendre que les animaux non humains (cétacés etc) ont aussi développé des cultures, ce qui nous oblige à nous interroger sur la façon dont nous avons défini la science qui nous permettait de les appréhender. Comment développer un savoir sur les êtres non humains qui existent très probablement ailleurs et qui ont certainement de toutes autres conceptions de ce que nous qualifions de nature et de culture?



Citer ce billet
Pierre Lagrange (2018, 18 novembre). Non humains ici et ailleurs? PULP SCIENCES. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/t2gm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.