Chaînes Youtube « sceptiques » ou « zététiques »

On trouve sur Youtube un certain nombre de chaînes gérées par des personnes qui se réclament du rationalisme militant ou, pour employer le terme à la mode, de la « zététique ».

Petit rappel. Depuis les Lumières, le travail scientifique a été à l’origine de la naissance d’une philosophie qui a voulu défendre la méthode et la pensée scientifique. A l’époque des Lumières, ce courant a été à l’origine de progrès impressionnants au sein de la société avec notamment la publication de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert. A une époque où la religion composait le cadre dans lequel tout devait être interprété, l’émergence des Lumières a représenté une façon nouvelle d’appréhender le monde qui nous entoure.

Les historiens des sciences ont cependant montré qu’on ne pouvait confondre la montée de la pratique scientifique (la philosophie expérimentale) avec les Lumières qui ne constituaient qu’une interprétation possible de ce que les sciences avaient produites. En effet, la découverte de certains aspects longtemps passés sous silence comme l’intérêt de Newton pour l’alchimie a conduit les historiens à reprendre le récit qu’on avait pu faire longtemps qui associait science expérimentale avec l’évacuation des qualités occultes. A partir des travaux de Frances Yates puis de Betty Jo Teeter Dobbs, un long et passionnant débat a opposé les historiens des sciences sur ces questions.

Les Lumières ont également entrainé l’émergence d’autres courants notamment l’illuminisme et le romantisme.

A la fin du XIXe siècle c’est le positivisme qui dévir parfois vers le scientisme. Mais les opinions de certains héros et hérauts du scientisme est intéressant vu de notre époque.

Le rationalisme militant que l’on connaît aujourd’hui naît au tout début des années 1930 avec la fondation en France de l’Union rationaliste. Aux Etats-Unis un groupe intitulé le CSICOP va être créé en partie dans le sillage d’une revue The Humanist et du travail d’un sociologue, Marcello Truzzi qui publiait une newsletter intitulée The Zetetic et qui lancera plus tard The Zetetic Scholar. Truzzi et un philosophe issu de The Humanist vont lancer une revue intitulée The Zetetic à partir de la newsletter de Truzzi. Mais au bout de quelques numéros et en raison de la parution d’un article dans le Reader’s Digest en faveur de l’astrologie, une partie des membres du CSICOP décide contre l’avis de Truzzi de donner un tour militant à la revue au lieu de maintenir le principe d’un lieu de débat où l’ensemble des acteurs désireux de faire émerger un débat scientifique pouvaient s’exprimer. The Zetetic devient le Skeptical Inquirer et Truzzi s’en va créer The Zetetic Scholar où l’on retrouvera certains acteurs du CSICOP mais aussi des sociologues relativistes et des épistémologues proches de Feyerabend dont Truzzi appréciait beaucoup les écrits (j’eu l’occasion de m’en rendre compte lors d’une discussion avec lui en 1988).

Dans les années 1960 l’Union Rationaliste réagit à l’émergence d’un occultisme populaire à la suite du Matin des magiciens et de Planète, et du lancement de nombreuses collections d’ouvrages sur le paranormal chez de grands éditeurs.

En 1985, un physicien de l’Université de Nice publie au Seuil un livre intitulé Le Paranormal qui se veut une réfutation informée des grands thèmes relevant du paranormal. Contrairement aux membres historiques de l’UR qui ne se sont jamais intéressés au paranormal et qui ne font guère l’effort de s’informer soigneusement des dossiers, Broch est un ancien passionné d’ovni et d’archéologie fantastique. Lorsqu’il était lycéen il était membre du CEREIC, le groupe fondé par Guy Tarade et avait participé à des expéditions archéologiques comme celle de la pyramide de Falicon à laquelle il a consacré un ouvrage dans une collection d’ouvrages d’archéologie flirtant un peu avec l’archéologie fantastique.

Broch emprunte le terme zététique aux débuts du CSICOP et l’importe en France. Ce terme va lui servir à dépoussiérer le rationalisme militant un peu daté de l’UR. Il va faire école et au début des années 1990 un premier Cercle zététique est créé par un étudiant en histoire. D’autres suivront notamment lorsque certains membres du cercle découvriront que leur président, Paul-Eric Blanrue a plus que des sympathies pour l’extrême droite. (Blanrue finira même pas s’associer avec des négationnistes comme Faurrisson et c’est lui qui présentera Faurrisson à Dieudonné et sera donc à l’origine du scandale provoqué par l’invitation sur scène de Faurrisson par Dieudonné qui le fait applaudir par son public.

La chaîne de Hygiène Mentale

Pour accéder à cette chaîne.

J’ai eu l’occasion de visionner la vidéo consacrée à l’affaire Arnold et au début des soucoupes volantes, que j’examine ailleurs dans ce carnet de recherche. Ce doc est tellement mauvais qu’il ne m’a pas vraiment engagé à regarder le reste de sa production.

Une vidéo de La Tronche en biais qui propose une discussion avec HM:

La tronche en biais

Autre chaîne Youtube, celle de La Tronche en Biais

Pour accéder à cette chaîne.