Revues et fanzines ufologiques accessibles en ligne

De nombreux fanzines et revues ufologiques sont désormais accessibles sur internet. Merci de me signaler ceux qui m’auraient échappés. (page en construction)

A signaler, sur le site de l’AFU (Archives for the Unexplained), une page qui conduit directement à toute une série de fanzines ufologiques numérisés.

Anomaly: fanzine publié par John Keel entre 1969 et 1974. 11 numéros parus. D’autres informations ici.

APRO Bulletin: fanzine de l’Aerial Phenomena Research Organization, un des tout premiers groupes ufologiques (le mot n’existait pas encore) nord américain fondé en 1952 par Coral Lorenzen. Les premiers numéros de ce bulletin peuvent être téléchargés ici (sur le site du Centre for UFO Studies de Chicago, Illinois). Une autre série importante de ce bulletin peut être téléchargée ici sur le site de Open Minds.

Center Investigators Quarterly: Le bulletin des enquêteurs du CUFOS publié au début de l’existence de ce groupe dans les années 1970. Pour accéder aux numéros, se rendre sur cette page du site du CUFOS.

CSI Newsletter et CSI Publication: à partir de 1954, le Civilian Saucer Intelligence, un groupe ufologique de New York animé par Alexander Mebane, Isabel Davis et Ted Bloecher, a organisé des réunions pour débattre de différents aspects des soucoupes volantes. Ce groupe a aussi publié une série de bulletins. Le CSI, malgré sa taille modeste, est un des groupes les plus importants de l’histoire des ovnis dans les années 1950. Proche de Donald Keyhoe et du NICAP, il a réuni un grand nombre d’acteurs des débuts de l’ufologie qui auront par la suite des destins divergents (comme James Moseley). Le travail d’Isabel Davis et de Ted Bloecher sur les cas d’atterrissage est à l’origine de la mise en place d’une distinction extrêmement importante en ufologie entre les cas de landings et les cas de contacts. Les landings concernaient les cas d’ovnis au sol et parfois de pilotes observés par des témoins sans passé occultiste particulier, alors que les cas de contacts renvoyaient à des récits de rencontres avec des extraterrestres avec échanges entre le témoin et les passagers des soucoupes, entraînant souvent la publication de livres dédiés au message reçu, à des tournées de conférences et à la création de groupes de disciples dévoués à la diffusion du message du « contacté ». Au départ rangés dans la même catégorie et rejetés par les pionniers comme Donald Keyhoe comme fables, ces cas ont été étudiés par Davis et Bloecher qui ont proposé de distinguer ces deux sous catégories. Cette distinction entre landings et contacts a permis d’intégrer par la suite à l’ufologie « normale » les cas de landings (à la suite du travail d’autres ufologues et notamment Jacques Vallée à la fin des années 1960). Il est possible de télécharger l’ensemble des bulletins sur le site du CUFOS à cette adresse-ci. J’ai établi une liste de l’ensemble des publications du CSI et commencé à détaillé leur contenu sur cette page.

CUFOS Associate Newsletter: pour accéder aux numéros, se rendre sur cette page du site du CUFOS.

Data Net: pour accéder aux numéros de ce bulletin se rendre sur cette page du site du CUFOS.

Flying Saucer News-Service: pour accéder aux numéros de ce bulletin se rendre sur cette page du site du CUFOS.

Flying Saucer Review: L’une des plus célèbres revues d’ufologie. Publiée en Angleterre à partir de 1954. Au départ orientée vers le discours des contactés, la FSR est par la suite devenue la principale revue « mainstream » d’ufologie. A partir des années 1990, elle a perdu son caractère représentatif du milieu en s’ouvrant à des thèses considérées par beaucoup d’ufologues comme de plus en plus marginales. Normalement, la FSR n’est pas accessible en ligne, mais il existe un site qui propose en fait des fichiers pdf de la majorité des numéros, à tout le moins de la majorité des numéros qu’on pourrait qualifier d’historique (on y trouve même des numéros jusque vers 2010). Pour les dénicher il faut se rendre sur le site de l’ufologue espagnol Ignacio Darnaude [accessible ici] qui consiste en une impressionnante liste présentée avec négligence, mais qui contient notamment cette collection quasi complète de la Flying Saucer Review. La liste du site de Darnaude se présente sous forme de plusieurs listes, chacune rangée par ordre alphabétique, placée les unes à la suite des autres. En consultant attentivement cette liste, vous finirez par tomber sur la collection de la FSR (attention, auparavant vous aurez trouvé de nombreux articles de divers auteurs parus dans cette même FSR, ce n’est pas de ces articles dont je parle, mais bien d’une collection qui se trouve à peu près au milieu de la liste complète. Il n’est malheureusement pas possible de fournir un lien qui permette d’accéder au niveau de la liste où se trouve cette collection. Bonne chasse.

Flying Saucer Review: un fanzine publié par Robert J. Gribble, un ufologue de Seattle. Accessible sur cette page du site de l’AFU. Attention: cette Flying Saucer Review n’a évidemment rien à voir avec l’autre Flying Saucer Review, mentionnée ci-dessus, publiée en Angleterre à partir de 1954.

Groom Lake Desert Rat: fanzine publié par Glenn Campbell, à propos des mythes de la Zone 51. Glenn Campbell est un informaticien qui a décidé d’aller vivre près de la zone 51 à la fin des années 1980 et qui est devenu un activiste désireux de faire un peu de publicité à cette base ultra secrète. Il a contribué à attirer les feux de l’actualité sur cette zone. Mais à la différence de beaucoup d’autres activistes qui ont entretenu tout un tas de rumeurs sur les mystères de la Zone 51, Glenn Campbell a toujours maintenu un discours très sobre sur les réalités qui concernaient cette région. Il a donc contribué à relativiser beaucoup d’affirmations de certains personnages comme Bob Lazar (qui affirmait avoir travaillé sur des soucoupes détenues ou construites dans cette zone) et d’autres qui ont construit au cours des années 1990 le folklore de la Zone 51. Son bulletin permet donc de retracer l’histoire de cette zone tout en évitant une plongée trop brutale dans certains « délires » et « théories complotistes ».

GSW Bulletin: Le Ground Saucer Watch s’est notamment fait connaître au début des années 1970 comme un des tout premiers groupes à avoir intenté des procès à l’administration fédérale afin d’obtenir la déclassification des dossiers « secrets » sur les ovnis. Ce groupe est également connu à travers certaines photos qui ont énormément circulé dans les revues et les livres sur les ovnis et qui étaient censées illustrer des techniques informatiques novatrices destinées à expertiser les photos d’ovnis et séparer les trucages des photos authentiques. pour accéder aux numéros de ce bulletin se rendre sur cette page du site du CUFOS.

The Hawk Researcher: accessible sur cette page du site de l’AFU.

Journal of Borderland Research: le groupe qui éditait ce bulletin, le BSRA (Borderland Science Research Association) est un des groupes situé aux marges de l’ufologie mainstream (celle incarnée par Keyhoe et les Lorenzen malgré leurs différences) qui a contribué à mettre en place une partie de ce que les ufologues considèrent comme folklore ufologique, c’est à dire les rumeurs à propos de la rencontre entre le président Eisenhower et des émissaires extraterrestres sur la base de Muroc vers 1953, à propos de l’existence de bases souterraines d’ovnis etc. Par son contenu les publications du BSRA se rapprochent de celles de Gray Barker (The Saucerian, voir plus bas) avec comme différence que le BSRA avait ses propres médiums qui construisaient un discours propre à ce groupe alors que Barker ne prétendait à aucun don médiumnique, à aucune ligne privée avec les entités contrôlant les ovnis et se contentait de faire écho aux discours des contactés et autres acteurs incarnant le folklore ufologique. Il est possible d’accéder aux contenus des bulletins publiés par le BSRA — Round Robin (1945-1959) et le Journal of Borderland Research — à partir de ce lien. De là on peut accéder au contenu du Journal of Borderland Research, vol. 16-41 (1960-1985), et vol. 42-58 (1986-2004). Le site donne également accès à un bulletin en ligne intitulé The Borderland Experimenter (2008-2012). Voir plus bas l’entrée consacrée à Round Robin, autre bulletin publié par le BSRA (1945-1959).

Journal of UFO History: ce fanzine créé par Richard Hall (1930-2009), qui fut longtemps l’un des principaux assistants de Donald Keyhoe au sein du NICAP (National Investigation Committee on Aerial Phenomena) est sous-titré « A Publication of the Donald E. Keyhoe Archives ». Attention, les informations mentionnés sur la page d’accueil ne sont plus valables. Le bulletin ne paraît plus depuis le décès de Richard Hall en 2009.

Just Cause: le fanzine du CAUS (Citizen Against UFO Secrecy) un groupe ufologique américain qui s’est battu pour obtenir la déclassification de très nombreux documents officiels sur les ovnis au cours des années 1970. Sous la direction de Barry Greenwood, ce bulletin a peu à peu évolué d’un discours défendant l’idée que les secrets de l’armée ou des agences gouvernementales étaient susceptibles de prouver l’existence matérielle des ovnis vers un discours agnostique quant à la réalité et matérialité des ovnis. Greenwood a produit de remarquables analyses historiques de ces documents et de la politique militaire et fédérale en matière d’ovnis. Il est notamment l’un de ceux qui, au sein de l’ufologie, a contribué à remettre l’affaire de Roswell dans une perspective plus historique et bien moins « extraterrestre ». Sur la page de Barry Greenwood, déroulez l’onglet « Publications » du menu qui se trouve à gauche sur l’écran. Vous aurez accès la vieille série de Just Cause ou la nouvelle série de ce fanzine (bien meilleure car quasi entière rédigée par Greenwood). En janvier 1998, après que l’avocat Peter Gersten, propriétaire du titre Just Cause, ait souhaité le récupérer, Barry Greenwood a lancé un nouveau fanzine, UFO Historical Review, consacré plus largement à l’histoire des ovnis et de leur version pré-arnoldienne (voir plus bas).

Little Listening Post: pour accéder aux numéros de ce bulletin se rendre sur cette page du site du CUFOS.

Magonia: fanzine publié à la suite du MUFOB (Merseyside UFO Bulletin). Magonia était publié par un groupe de gentlement ufologues britanniques qui avaient évolué dans leur façon d’aborder les ovnis. Au départ intéressés par les ovnis en tant qu’anomalie potentiellement liée à la visite d’ET, les animateurs du bulletin, qui s’appelait MUFOB, se sont intéressé aux théories développées par John Keel et par Jacques Vallée sur les interactions entre folklore et ovnis. Puis, certains d’entre eux sont devenus plus sceptiques et ont alors vu dans le phénomène un mythe de notre époque. Ils ont étendu leur domaine pour y englober d’autres sujets plus ou moins reliés aux ovnis: paranormal, sociétés secrètes, théories du complot etc. La série de Magonia constitue un excellent survol des débats autour de ces thèmes. 99 numéros parus. D’autres informations ici.

MUFOB (Merseyside UFO Bulletin): fanzine publié entre 1968 et 1974. Il devient MUFOB Magazine entre 1975 et 1979, lorsqu’il prend le titre de Magonia.

MUFOB Magazine: voir MUFOB.

MUFORG Bulletin: le fanzine qui a précédé le MUFOB. Voir Magonia et MUFOB.

Nexus: bulletin publié par James Moseley. Pour accéder aux numéros de ce bulletin se rendre sur cette page du site du CUFOS.

NICAP Youth Council: Pour accéder aux numéros de ce bulletin se rendre sur cette page du site du CUFOS.

Orbit: Bulletin imprimé publié par Leonard H. Stringfield. Len Stringfiel était très proche des enquêteurs du Civilian Saucer Intelligence et notamment de Ted Bloecher. Malgré sa proximité avec Keyhoe, il a commencé comme les enquêteurs du CSI a prendre au sérieux les récits de landings (voir l’entrée consacrée aux publications du CSI). A la différence du CSI, Stringfield a fini par accoder de plus en plus d’importance à certains récits de plus en plus fantastiques à propos de crashs de soucoupes volantes et de la récupération de pilotes par l’armée américaine. Il a contribué à maintenir ces récits dans les marges de l’ufologie mainstream qui se montrait très sceptique jusqu’à l’arrivée en 1980 de l’affaire de Roswell qui a provoqué un sursaut au sein de l’ufologie en faveur de ces récits plaidant pour une hypothèse très hardware ou tôles et boulons de l’origine des ovnis. Stringfield a donc contribué à un replis vers une ufologie très conservatrice où les ovnis sont des engins matériels pilotés par des créatures et où les autorités détiennent les preuves matérielles de ces faits. Sans avoir partagé (il faut insister sur ce point) les discours extrêmes qui se sont développés à partir de la fin des années 1980 sur l’existence d’un grand secret et de pactes entre Américains et Extraterrestres, Stringfield a grandement contribué, par les récits qui a recueillis et diffusés, à entretenir et nourrir les rumeurs sur laquelle cette ufologie extrême n’a cessé de s’appuyer pour valider son discours. Pour accéder aux numéros de ce bulletin se rendre sur cette page du site du CUFOS.

Ouranos: revue imprimée publiée par Marc Thirouin et Eric Biddle entre 1952 et 1954. Au-delà du numéro 7, la revue a changé de format, de présentation et Marc Thirouin a assuré seul sa publication. Pour une présentation plus complète des sept premiers numéros de cette revue, voir cette page.

Fichier pdf d’Ouranos n°1, 24 juin 1952 (photocopie noir et blanc).

Fichier pdf d’Ouranis n° 2, octobre 1952 (photocopie noir et blanc, manque la couverture).

Fichier pdf d’Ouranos n° 3, janvier 1953 (partiel) (photocopie noir et blanc, partie française seulement).

Fichier pdf d’Ouranos n° 4, avril 1953.

Fichier pdf d’Ouranos n° 5, Summer 1953.

Fichier pdf d’Ouranos n° 6, ca décembre 1953 (photocopie noir et blanc).

Fichier pdf d’Ouranos n° 7, avril 1954.

Round Robin: Bulletin publié entre 1945 et 1959 par le Borderland Science Research Associates (BSRA). Il est possible d’accéder au contenu (mais malheureusement pas aux fichiers pdf du bulletin) à partir de ce lien. Pour plus d’information voir la notice du Journal of Borderland Research ci-dessus.

Saucer Smear: fanzine publié pendant de longues années par l’ufologue américain James Moseley, consacré aux potins et ragots de l’ufologie (dont certains qu’il a pris un soin tout particulier à lancer ou à entretenir). Une source remarquable d’informations sur le milieu ufologiques. On trouve une série de numéros sur le site de l’AFU ici.

The Saucerian: Revue publiée par Gray Barker. The Saucerian permet de comprendre le développement d’une branche très particulière de l’ufologie, qu’on pourrait appeler « soucoupisme » et qu’on pourrait situer à mi chemin entre l’ufologie mainstream (celles des enquêteurs sur le terrain et des avocats historiques de l’hypothèse extraterrestre, dans la lignée de Donald Keyhoe, du NICAP, ou des époux Lorenzen de l’APRO) et le milieu des contactés. Le soucoupisme a entretenu toutes une série d’histoires et de rumeurs à propos de la présence des Men in Black, de bases cachées de soucoupes volantes, de l’existence de royaumes souterrains (notamment la Terre creuse), de la présence parmi nous d’émissaires extraterrestres, etc. Une bonne partie du folklore actuel lié aux ovnis que l’on peut rencontrer dans certains documentaires américains sur les ovnis (comme ceux de la chaîne 23 décrits dans un autre article de ce site) proviennent du discours ufologique construit par des acteurs comme Gray Barker. Il est donc intéressant de voir comment le discours sur les ovnis inventé par des gens comme Gray Barker, et au départ plutôt marginal, a fini par constituer une bonne partie du contenu du discours de l’ufologie sur laquelle on a de bonnes chances de tomber lorsqu’on consulte internet. Pour accéder aux numéros de ce bulletin se rendre sur cette page du site du CUFOS.

Saucers: fanzine publié par Max B. Miller. Ce bulletin est l’un des tout premiers de l’histoire de l’ufologie (qu’on n’appelait pas encore ainsi). Il permet de suivre la mise en place et la composition des premiers réseaux « soucoupiques » où l’on retrouvait alors des acteurs qui se sont ensuite séparés, notamment les premiers enquêteurs et les premiers contactés, qui vont se prendre par la suite des directions très différentes, voire opposées. Accessible sur cette page du site de l’AFU.

Skeptic UFO Newsletter (SUN): fanzine publié par le « sceptique » américain Philip J. Klass à partir de 1989. Consultable ou téléchargeable sur cette page.

Space: Pour accéder aux numéros de ce bulletin se rendre sur cette page du site du CUFOS.

Swamp Gas Journal: Ce bulletin a été publié par l’ufologue canadien Chris Rutkowski entre 1978 et 2003. Les différents numéros de ce bulletin sont accessibles sur le site de l’AFU (Archive for the Unexplained) sur cette page. Pour une présentation de Chris Rutkowski et de son travail voir la page de ce site, Abovetopsecret.

UFO Historical Review: en janvier 1998, après que l’avocat Peter Gersten, propriétaire du titre du fanzine Just Cause, ait souhaité le récupérer, Barry Greenwood, qui l’animait jusque-là, a lancé un nouveau fanzine consacré plus largement à l’histoire des ovnis et de leurs versions pré-arnoldiennes. Sur la page de Barry Greenwood, déroulez l’onglet « Publications » du menu qui se trouve à gauche sur l’écran. Vous aurez accès à la collection des numéros de UHR. UHR (ainsi que la série de Just Cause, publiée auparavant par Greenwood) constitue un des meilleurs bulletins ufologiques, avec des analyses d’une grande rigueur très utiles pour comprendre l’histoire de ce domaine complexe et certains épisodes liés au développement des « théories du complot » sur les ovnis.

The UFO Investigator: bulletin du NICAP (National Investigation Committee on Aerial Phenomena), longtemps dirigé par l’ex-marine, journaliste et pionnier de l’ufologie américain Donald E. Keyhoe (1897-1988). The UFO Investigator est un des plus importants bulletins ufologique des années 1950-1960, avec celui de l’APRO des époux Lorenzen. Il permet de suivre les débats qui ont rythmé l’histoire de l’ufologie pendant ces deux décennies. La personnalité de Donald Keyhoe a beaucoup influencé le contenu de ce bulletin. Pour accéder aux numéros de ce bulletin se rendre sur cette page du site du CUFOS.

UFO Quarterly Review: une revue publiée par le NICAP en 1973 et 1974.

UFOs: A History: sous ce titre ce n’est pas un bulletin mais une série de monographies publiées par l’historien de l’ufologie américain Loren Gross que vous trouverez. Publiées à partir du début des années 1970 jusqu’au milieu des années 2000, ces monographies représentent une impressionnante source de documentation sur l’histoire des ovnis. Ces documents sont accessibles sur deux sites différents, sur le site du CUFOS (Center for UFO Studies) et sur le site du Sign Oral History Project géré par l’historien des ovnis américain Tom Tulien.

Uranus: fanzine publié par l’Anglais Eric Biddle entre 1954 et 1960, après avoir collaboré et permis la publication du bulletin Ouranos (voir plus haut). Pour télécharger les numéros: lien sur le site du CUFOS.

Vimana: Pour accéder aux numéros de ce bulletin se rendre sur cette page du site du CUFOS.

Remerciements: l’accès à ces bulletins et revues ufologiques est rendu possible par le travail d’ufologues et de groupes qui se consacrent à la sauvegarde du patrimoine ufologique, notamment Isaac Koi, Tom Tulien, le CISU (Centro Italiano Studi Ufologici), le CUFOS (Center for UFO Studies, Chicago), l’AFU (Archive for the Unexplained qui a réunit une collection impressionnante de livres, revues et bulletins consacrés aux ovnis et au paranormal) ou le SCEAU en France (Sauvegarde, Conservation et Etudes des Archives Ufologiques).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *