Bibliographie de travaux en sciences sociales non consacrés au paranormal mais qui évoquent plus ou moins brièvement le sujet

Plusieurs bibliographies sont consacrées sur ce carnet à la recension des études en sciences sociales sur le paranormal (bibliographie générale, travaux sur l’histoire des ovnis, travaux importants pour aborder la question de la pensée magique ou la sociologie des parasciences, etc). Mais on trouve certaines études qui sans être consacrées à ce thème, l’évoquent à l’occasion de façon plus ou moins brève. C’est à ces publications, qui relèvent plus de l’insolite que d’études en sciences sociales sur le paranormal, que cette liste bibliographique est consacrée. Pourtant, cette bibliographie me semble présenter une réelle utilité en montrant les préjugés que les chercheurs en sciences sociales peuvent entretenir parfois sur les thèmes liés au paranormal.

Saviez-vous par exemple que, dans le célèbre Tristes Tropiques, Claude Lévi-Strauss mentionnait les extraterrestres et les soucoupes volantes? Saviez-vous que lors d’un débat en 1982, le grand médiéviste Jacques Le Goff avait répondu à des questions sur les liens entre les ovnis et le folklore? Etc. En feuilletant les publications dans le domaine de la sociologie, de l’anthropologie, de l’histoire, on trouve parfois, au détour d’une phrase, une évocation des soucoupes, du yéti, de la parapsychologie, de l’Atlantide etc. Le but de l’auteur n’est pas de prôner l’étude de ces sujets mais d’établir une comparaison rapide, voire parfois de faire un bon mot. Malgré leur côté anecdotique, ces évocations sont peut-être moins superficielles qu’on pourrait le penser. En effet, si Claude Lévi-Strauss a mentionné les soucoupes dans Tristes Tropiques, c’est sans doute parce que l’année précédant la publication de ce livre célèbre, la France avait connu une des plus grandes vagues d’apparitions de soucoupes de l’histoire. Pendant tout l’automne 1954, le pays a été survolé par des armadas de soucoupes. Certaines se sont posées et des « Martiens » (comme on disait à l’époque) ont même été vus par des témoins. C’est peut-être ce contexte qui explique que le célèbre ethnologue ait évoqué le sujet.

Comme toujours, je serai reconnaissant à celles et ceux qui me signaleront des références qui m’auraient échappées.

ARCHÉOLOGIE FANTASTIQUE: voir Atlantide, continents disparus, île de Pâques, Lémurie, Mu.

ATLANTIDE:

Anthony Grafton, « Tradition intellectuelle et découverte du Nouveau Monde », in Le Genre humain n° 27, « L’Ancien et le nouveau », juin 1993, p. 41-54 (ici p. 50). Grafton montre comment la découverte de l’Amérique fut l’objet de spéculations et notemment comment certains auteurs y reconnurent l’Atlantide décrite par Platon. L’article constitue un extrait du chapitre 3 de son ouvrage non traduit, New Worlds, Ancient Texts (Harvard, 1992).

ASTROLOGIE:

Michel Foucault, Histoire de la sexualité. Le Souci de soi, Paris, Gallimard, p.

Serge Moscovici, La Psychanalyse, son image, son public, Paris, PUF, 1961, p.

AGARTHA:

Umberto Eco, Limites de l’interprétation, 1992, p. 116.

CRYPTOZOOLOGIE:

Claude Lecouteux, Les Monstres dans la littérature allemande du Moyen Age, tome 1, p. 302 (cite Bernard Heuvelmans).

CHAMANISME:

Claude-Louis Galien, Homo, PUF, p. 360-361.

CONTINENTS DISPARUS: voir Atlantide, Lémurie, Mu.

Alfred Métraux, L’Île de Pâques, Paris, Gallimard, p.

DIVINATION:

Michel Foucault, Histoire de la sexualité. Le Souci de soi, Paris, Gallimard, p.

ECTOPLASMES:

Edgar Morin, Prétentaine n° 14/15, p. 461.

EXTRATERRESTRES:

Pierre Bourdieu, La Distinction, p. 429.

Philippe Descola, Les Lances du crépuscule, Paris, Plon, « Terre Humaine », 1996, p. 16-18. Voir Paléovisites.

Erwin Goffman, Cadres, p. 37-38, 357 (émission radio d’Orson Welles sur la Guerre des mondes).

Edmund Leach, L’Unité de l’homme et autres essais, Paris, Gallimard, 1980, p. 370.

L’auteur évoque les géographies médiévales où, au-delà du monde connu, se trouvaient des lieux peuplés de monstres. Il évoque également les espoirs des explorateurs qui, partis vers l’Occident, pouvaient espérer établir la géographie complète du monde et ne plus laisser subsister de recoins inexplorés. Mais il poursuit en écrivant: « Entreprise de longue haleine. Jusqu’aujourd’hui erre dans l’Himalaya le yéti ou abominable homme des neiges… Encore en 1942, je recueillis moi-même, de la bouche d’un Anglais au demeurant sain d’esprit, l’assurance catégorique que, dans ces vallées inaccessibles, juste au-delà d’une certaine chaîne de montagnes à l’horizon, il avait, lui personnellement, rencontré des hommes caudés.

Cependant, il est clair que le développement d’une géographie systématique a suscité un climat défavorable aux survivances d’anomalies mythologiques. Non point, notons-le bien, que cela ait en rien entravé l’imagination humaine; l’univers du fabuleux s’est simplement déplacé dans l’espace extra-terrestre. La science fiction a repris le rôle d’incitation à l’imaginaire qui était celui de la mythologie traditionnelle. »

 

Jacques Le Goff, « Qu’est-ce que l’histoire de l’imaginaire ? Exemple : l’imaginaire de la société féodale médiévale », in Action Locale Bellevue, Sens et place des connaissances dans la société, Paris, CNRS, 1986, p. 217-250 (ici p. 236, à propos des ovnis).

Claude Lévi-Strauss, Tristes tropiques, Paris, Plon, « Terre Humaine », 1955, p. 67 (extra-terrestres), 69 (soucoupes volantes), 448 (pluralité des mondes habités). Voir: soucoupes volantes.

Levi-Strauss-TT-p81

Claude Masset, in Techniques et Cultures n° 17-18, 1991, p. 223.

Edgar Morin, in Prétentaine n° 14/15,

Michel Perrin et Jean Pouillon, « La pensée mythique : de la forme à l’usage », L’Homme, vol. 28, n° 2-3 (n° 106-107), 1988, p. 7-12 (ici p. 10). Michel Perrin et Jean Pouillon comparent les « sociétés imaginaires » évoquées par les voyageurs du XVIe siècle et celles créés par les auteurs de SF en supposant que, là où les premiers « ont cru voir des hommes à tête de chien ou des géants, nous croirions voir, si des extra-terrestres apparaissaient, de petits hommes verts qui en fait seraient tout autres. »

Bruno Roy, « En marge du monde connu: les races de monstres », inGuy-H. Allard (dir.), Aspects de la marginalité au Moyen Age, Montréal, Editions de l’Aurore, 1975, p. 70-81 (ici p. 71).

L’article de Bruno Roy débute ainsi: « Ceux qui s’intéressent aujourd’hui à l’étude des créatures extra-terrestres et de leur moyen de transport, les objets volants non identifiés, entretiennent entre eux la certitude que notre planète a été de tout temps visitée par des êtres venant des confins de l’univers [une note renvoie aux ouvrages de la collection « Les Enigmes de l’Univers » publiée chez Robert Laffont]. Nous avons vu ces dernières années ces homoïdes changer de nom et d’habitat: de martiens qu’ils étaient, ils ont reculé dans le domaine moins connu de Vénus ou des nébuleuses extra-galactiques, après la parution des photographies de la planète Mars. Les extra-terrestres fuient la lumière; ce sont de grands migrateurs.

Il y avait au moyen âge des extra-terrestres comme il y en a aujourd’hui. On situait leur habitat en dehors non de la planète mais du monde connu. […] »

 

Isabelle Stengers, Cosmopolitique 2, p. 9 (à propos des ET qui sont censés, selon les astrophysiciens de SETI, partager les mêmes lois de la physique que nous.)

FANTÔMES:

Edgar Morin, Prétentaine n° 14/15, p. 461.

HOMME SAUVAGE: voir Yéti

MAGNÉTISME ANIMAL:

Peter Sloterdjik, Ecumes. Sphères III, p. 215n (cité les travaux de Bertrand Méheust).

MARTIENS:

Erwin Goffman, Cadres, p. 357 (émission radio d’Orson Welles sur la Guerre des mondes).

MÉGALITHES:

Claude Masset, Techniques et Cultures n° 17-18, 1991, p. 223 (à propos des extraterrestres censés avoir déplacés les mégalithes).

MU:

Alfred Métraux, L’Île de Pâques, Paris, Gallimard, p.

MUTILATIONS DE BÉTAIL (voir ovni):

Erwin Goffman, Cadres, p. 38.

OVNI: voir aussi Soucoupes Volantes, Roswell.

Michel Cazenave, La Science et l’âme du monde, Paris, Albin Michel, p. 18 (renvoie à l’étude de Jean-Noël Kapferer et Bernard Dubois, Echec à la science, Nouvelles Editions rationalistes, 1980).

Lorraine Daston et Katharine Park, Wonders and the Order of Nature, 1150-1750, New York, Zone Books, 2001, p. 365 (le public cultivé admire les merveilles dans les musées, le public populaire admire les merveilles rapportées par les tabloids: ovnis etc).

Erwin Goffman, Cadres, p. 37-38 (le NICAP est cité).

Roberte Hamayon, « Esprits es-tu encore là? », L’Homme n° 143, juillet-septembre 1997, p. 117-122 (ici p. 121). Extrait: « dans la Russie paysanne, les ovnis figurent parmi les véhicules préférés des démons. » RH donne comme référence: S.I. Dmitrieva, « The Mythological Ideas of the Russian People at Present and in the Past: Russian Folktales (bylichky) and the Stories about UFOs », Anthropology & Archeology, 1996, vol. 35, n° 1, p. 52-80.

Claude Lecouteux, Fées, sorcières et loup garous au Moyen Age, Paris, Imago, p. 209 (ovnis mentionnés ainsi que les travaux de Bertrand Méheust).

Jacques Le Goff, « Qu’est-ce que l’histoire de l’imaginaire ? Exemple : l’imaginaire de la société féodale médiévale », in Action Locale Bellevue, Sens et place des connaissances dans la société, Paris, CNRS, 1986, p. 217-250 (ici p. 236, à propos des ovnis).

PALÉOVISITES: voir Archéologie fantastique, mégalithes.

Philippe Descola, Les Lances du crépuscule, Paris, Plon, « Terre Humaine », 1996, p. 16-18. Mentionne sans le citer (« un charlatan européen ») Erich Von Däniken.

Jared Diamond, Effondrement, Paris, Gallimard, p. 85 sq (cite Erich Von Dâniken).

Claude Masset, Techniques et Cultures n° 17-18, 1991, p. 223 (à propos des extraterrestres censés avoir déplacés les mégalithes).

PÂQUES, ÎLE DE:

Jared Diamond, Effondrement, Paris, Gallimard, p. 85 sq (cité Erich Von Dâniken).

PARAPSYCHOLOGIE:

Claude Lecouteux, Les Maison hantées, Paris, Imago, 2007, p. 8-9.

Edgar Morin, Prétentaine n° 14/15, p. 461.

Jean-Claude Schmitt, Les Revenants, Paris, Gallimard, p. 256. Evoque la parapsychologie, le spiritisme, la voyance etc.

PETITS HOMMES VERTS:

Michel Perrin et Jean Pouillon, « La pensée mythique : de la forme à l’usage », L’Homme, vol. 28, n° 2-3 (n° 106-107), 1988, p. 7-12 (ici p. 10).

Michel Pastoureau (Vert. Histoire d’une couleur, Paris, Seuil, 2013, p. 91. Dans ce volume consacré au vert de sa monumentale étude sur la couleur, Michel Pastoureau mentionne notamment : « nos “Martiens”, créatures extraterrestres humanoïdes, apparues vers la fin du XIXe siècle et censées vivre sur Mars : l’imagination contemporaine les a dotés d’un corps mince, d’une tête énorme et d’une peau entièrement verte. Comme tous les ancêtres médiévaux et comme beaucoup d’êtres irréels – les fées par exemple […] – le Martien se doit d’être un “petit homme vert”. » Pastoureau évoque à nouveau les petits hommes verts p. 219 dans une légende qui accompagne une illustration de Sélénites réalisée par Auguste Roubille pour le journal La Baïonnette en 1918.

POLTERGEIST:

Claude Lecouteux, Les Maison hantées, Paris, Imago, 2007, p. 8-9. Cite Flammarion, Bozzano, Philippe Wallon, etc.

PSEUDO-SCIENCES:

Robert Halleux, in World Conference on Science, ed. UNESCO, 2000, p. 84-86. Distingue les savoirs traditionnels et les pseudo-sciences. Critique les philosophes post-kuhniens comme Isabelle Stengers, qu’il accuse de réduire la science de simples questions de consensus.

Robert K. Merton, Sociology of Science, 1973, p. 276.

RATIONALISME:

Natalie Zemon Davis, Les Cultures du peuple, Paris, Aubier, p.  (à propos de la lutte contre les superstitions).

ROSWELL:

Pascal Boyer, Et l’homme créa les dieux, Paris, Robert Laffont, p. 164.

Jean-Yves Durand, « Des lumières aux illuminés », in Christian Bromberger (ed), Passions ordinaires, Paris, Hachette, p. 499.

SCIENCE-FICTION:

Igor et Grichka Bogdanov, L’Effet science-fiction, Paris, Robert Laffont, 1978. Il s’agit d’un ouvrage entièrement consacré aux réponses faites par des personnalités du monde du spectacle, des arts, des lettres, des sciences etc, aux questions que leur ont adressées les frères Bogdanov.

Edmund Leach, L’Unité de l’homme, p. 370.

Michel Perrin et Jean Pouillon, « La pensée mythique : de la forme à l’usage », L’Homme, vol. 28, n° 2-3 (n° 106-107), 1988, p. 7-12 (ici p. 10). voir plus haut à extraterrestres.

SOUCOUPES VOLANTES:

Philippe Descola, Les Lances du crépuscule, Paris, Plon, « Terre Humaine », 1996, p. 16-18 (surtout p. 18).

Claude Lévi-Strauss, Tristes tropiques, Paris, Plon, « Terre Humaine », 1955, p. 67 (extra-terrestres), 69 (soucoupes volantes), 448 (pluralité des mondes habités).

Levi-Strauss-TT-p83

Karl Popper, La Connaissance objective, Paris, Payot, p. 298.

SPIRITISME:

Jean-Claude Schmitt, Les Revenants, Paris, Gallimard, p. 256. Evoque la parapsychologie, le spiritisme, la voyance etc.

TÉLÉPATHIE:

Maurice Merleau-Ponty, Visible et invisible, p. 298-299. Cite l’ouvrage collectif dirigé par George Devereux, Psychoanalysis and the Occult.

TERRE CREUSE:

Umberto Eco, De la littérature, 2003, p. 273.

TERRE PLATE:

Claude-Louis Gallien, Homo, PUF, p. 26.

VELIKOVSKY, IMMANUEL:

Robert K. Merton, The Sociology of Knoledge, 1973, p. XVIII-XIX. Velikovsky est cité ici comme exemple typique du comportement réel adopté par des scientifiques face à certains auteurs ou théories non orthodoxes, comportement qui se trouve être en contradiction avec l’éthique du chercheur. Les réactions aux théories de Velikovsky n’ont pas été liées à un examen de ses idées mais à un rejet a priori.

VON DÂNIKEN, ERICH:

Philippe Descola, Les Lances du crépuscule, Paris, Plon, « Terre Humaine », 1996, p. 16-18. Mentionne sans le citer (« un charlatan européen ») Erich Von Däniken.

VOYANCE:

Jean-Claude Schmitt, Les Revenants, Paris, Gallimard, p. 256. Evoque la parapsychologie, le spiritisme, la voyance etc.

YÉTI:

Claude-Louis Galien, Homo, PUF, p. 181, 320.

Edmund Leach, L’Unité de l’homme et autres essais, Paris, Gallimard, 1980, p. 370. Voir, ci-dessus, à l’entrée Extraterrestres.

André Leroi-Gourhan, Le Geste et la parole, p.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *