Ouranos: la toute première revue française consacrée aux soucoupes volantes (1952-1954)

L’une des toutes premières revues consacrées aux soucoupes volantes, la toute première en France et en Angleterre, s’intitulait Ouranos et fut publiée à partir de juin 1952 par un Français, Marc Thirouin, et un Anglais, Eric Biddle. Cette revue est aujourd’hui quasiment introuvable, notamment ses sept premiers numéros. Très peu d’ufologues ou d’historiens de l’ufologie ont eu l’occasion de voir des numéros de cette première série d’Ouranos. Lorsque des ufologues en possèdent, il s’agit généralement des numéros au format A4 publiés à partir du numéro 12, daté du 4e trimestre 1954, qui représente « une nouvelle série, plus ample, plus confortable, mieux adapté au développement mondial du problème des S.V. » (Ouranos n° 12, p. 1). Les numéros 1 à 7 d’Ouranos et les n° 1 à 4 d’Ouranos-Actualités sont quasi impossibles à trouver.

Sur cette page, je propose une présentation de ce bulletin, ainsi que, sous la couverture de chaque numéro, un fichier pdf de chacun des numéros (dans une version lisible mais de qualité moyenne, les scans que j’ai réalisés étant trop lourds pour être ajoutés tels quels sur la page. Dès que j’aurai résolu cette question technique, je tâcherai de proposer des versions de meilleure qualité des fichiers pdf d’Ouranos.)

Qui étaient Marc Thirouin et Eric Biddle? Marc Thirouin (1911-1972) était un juriste et un proche collaborateur de Paul Le Cour (1871-1954), le fondateur de la revue Atlantis en 1927, une revue intéressée par la recherche de l’Atlantide mais aussi et surtout par l’idée d’un héritage atlantéen au sein de la culture européenne et qui prônait donc l’idée d’un ésotérisme européen (par rapport à l’ésotérisme inspiré par l’Orient de Guénon ou d’autres figures de l’ésotérisme). Je n’ai que très peu d’informations sur Eric Biddle et j’ai été surpris de découvrir que l’ouvrage de David Clarke et Andy Roberts, Flying Saucerers: A Social History of Ufology, publié en 2007, ne dit rien à son sujet. Il est possible que Thirouin et Biddle soient entrés en contact par le biais de clubs intéressés par l’Atlantide et que Biddle était donc lié à certains groupes antlantéens anglais.

Voici donc ce que j’ai pu réunir de ces premiers numéros d’Ouranos et du bulletin Ouranos-Actualités publié par Thirouin seul. J’ai réussi à obtenir des numéros de ce bulletin très rare grâce au regretté Lucien Clérebaut, fondateur et Secrétaire général de la Société belge d’Etude des Phénomènes spatiaux (SOBEPS). J’ai par ailleurs pu obtenir une photocopie de la plupart des autres numéros de cette toute première série grâce à l’un des tout premiers ufologues français, Henri Chaloupek, qui accepta de me confier il y a une vingtaine d’années les photocopies des numéros qu’il possédait. Seule la partie anglaise du numéro 3 me manque (les pages 1 à 14) ainsi que la couverture du numéro 2.

Voici la photocopie de la couverture du premier numéro sorti le 24 juin 1952. Pourquoi cette date? La réponse se trouve page 14. Marc Thirouin explique: « La date de parution du premier No d’Ouranos est un anniversaire. Il y a 5 ans, en effet, le 24 juin 1947, Kenneth Arnold apercevait au-dessus des Montagnes Rocheuses les 9 disques mystérieux qui devaient attirer pour la première fois l’attention générale sur le problème des S.V. »

Ouranos-1-24juin1952 - couv

Fichier pdf d’Ouranos n°1, 24 juin 1952.

Ouranos porte comme sous-titre: Bulletin international pour l’étude des soucoupes volantes et problèmes connexes.

Les pages 1 à 8 étaient rédigées en anglais par Biddle. Les pages 9 à 14 en français par Marc Thirouin. Le bulletin était de la taille d’un paquet de cigarettes, que Marc Thirouin qualifiera plus tard de « format pygmée » (Ouranos n° 12, 1954, p. 1).

Le numéro 2 qui sort en octobre 1952 et d’une taille un petit peu plus grande. Malheureusement, Henri Chaloupek ne possédait que la copie des pages intérieures, sans une copie de la couverture. Je montre donc ici la première page du bulletin proprement dit (qui était précédée par deux pages, numérotées i et ii, d’informations bibliographiques). On notera que le sous-titre d’Ouranos est devenu « Revue internationale pour l’étude des soucoupes volantes et problèmes connexes » (c’est moi qui souligne). Par ailleurs, la section en français est placée avant la section en anglais (qui comporte cependant certains passages en français).

Ouranos-2-octobre1952 - page int

Fichier pdf d’Ouranis n° 2, octobre 1952.

Le numéro 3 d’Ouranos, daté de janvier 1953, devait comporter 20 pages, ainsi que les deux pages de couverture (malheureusement, la copie de Chaloupek ne possédait pas les pages 31 à 39 rédigées en anglais). Les annotations manuscrites qui figurent en couverture sont de la main d’Alfred Nahon, un ami de Henri Chaloupek, qui avait été un des premiers membres d’Ouranos avant de fonder Le Courrier interplanétaire en 1955.

Ouranos-3-janvier1953 - couv

Fichier pdf d’Ouranos n° 3, janvier 1953 (partiel).

Voici la couverture du numéro 4, sorti en avril 1953.  

Ouranos-4-basdef

Fichier pdf d’Ouranos n° 4, avril 1953.

Pendant que la partie anglaise donne la parole au BSRA, le Borderland Science Research Associates, un groupe occultiste californien intéressé par les soucoupes, la partie française évoque le débat qui s’est tenu à l’Aéro-Club de France le 5 février 1953, une conférence donnée par Marc Thirouin ainsi que « le point de vue des astronomes » analysé par Thirouin. Dans ce numéro un nouveau nom fait son apparition, celui de Jimmy Guieu « romancier, correspondant d’Ouranos » (p. 65), qui deviendra un des plus proches collaborateur de Thirouin. Une notice revient sur une conférence qu’il a donnée à Aix-en-Provence le 11 mars et une note de lecture est consacrée à un de ses romans parus au Fleuve Noir dans la collection « Anticipation »: Hantise sur le monde. Dans ce numéro d’Ouvanos, Thirouin annonce la publication d’un bulletin intitulé Ouranos-Actualités qui viendra se glisser entre la publication de deux numéros imprimés par Eric Biddle.

La couverture d’Ouranos n° 5 publié en juillet 1953.

Ouranos-5-basdef

Fichier pdf d’Ouranos n° 5, Summer 1953.

Tandis que la partie française donne la suite de l’article de Thirouin sur « le point de vue des astronomes », un article sur Nostradamus et les soucoupes, des notes de lecture de romans de Jimmy Guieu, Eric Biddle consacre un article aux avis exprimés par des experts sur les soucoupes et mentionne les différents groupes et bulletins « soucoupistes » avec lesquels il est entré en contact. Malgré l’impression donnée par la couverture, le livre alors à paraître de Desmond Leslie et George Adamski, Flying Saucers Have Landed, ne fait pas l’objet d’une discussion détaillée. Thirouin cite d’ailleurs encore Adamski comme un astronome de l’observatoire du Mont Palomar. Il n’a pas encore appris qu’il n’est qu’un astronome amateur qui habite sur la route qui mène à l’observatoire du Mont Palomar.

La couverture d’Ouranos n° 6 (non daté et qui a été publié probablement en décembre 1953 ou janvier 1954 — une note évoque une réunion qui s’est tenue à Londres le 12 décembre et l’annonce de la parution d’un roman de Jimmy Guieu en février) montre Jimmy Guieu, devenu « Assistant scientifique et Enquêteur-Correspondant d’Ouranos » au cours d’une des émissions sur les soucoupes qu’il anime sur les ondes de Radio Monte-Carlo.

Ouranos-6-décembre1953(?) - couv

Fichier pdf d’Ouranos n° 6, décembre 1953 (?).

Dans ce numéro, le lecteur découvre surtout (p. 104) qu’Ouranos est désormais entièrement rédigé en français, la partie rédigée par Eric Biddle en anglais étant désormais publiée dans un autre bulletin, Flying Saucers News, dont Biddle avait annoncé l’existence à ses lecteurs dans le numéro 5 (p. 91).

Ouranos n° 7 est le dernier numéro imprimé par Eric Biddle. Sorti en avril 1954, quelques mois avant la grande vague d’apparitions de soucoupes de l’automne.

Ouranos-7-basdef

Fichier pdf d’Ouranos n° 7, avril 1954.

Ce numéro est consacré à des observations anciennes (« pré-arnoldiennes »), à la théorie du Lieutenant Jean Plantier publiée dans la revue Forces Aériennes Françaises en septembre 1953 et aux récits d’atterrissages de soucoupes volantes (terme sous lequel Thirouin désigne en fait ce que la culture ufologique actuelle range aujourd’hui dans la rubrique des « crashs »). Dans ce numéro une note annonçant les émissions de Jimmy Guieu sur RMC nous apprend que celui-ci est désormais « chef du Service d’Enquête Ouranos » (p. 11). Ce numéro apprend aussi aux lecteurs d’Ouranos la mort de Paul Le Cour, le fondateur de la revue Atlantis, dont Thirouin précise qu' »il avait approuvé et encouragé nos recherches » (p. 11).

Comme je le notais à propos du n° 4, Marc Thirouin a également publié plusieurs numéros d’un bulletin intitulé Ouranos-Actualités, tapé à la machine, format A4 (du moins le A4 de l’époque plus proche du A4 américain). Voici la première page du numéro 1 de ce bulletin, avec le début d’un article consacré aux « Fantastiques révélations du Professeur George Adamski, astronome à l’observatoire du Mt Palomar », révélations qui sont parvenues à l’auteur par le biais du BSRA, le Borderland Science Research Associates californien. Marc Thirouin aura par la suite l’occasion de revenir sur son opinion à propos d’Adamski, lorsqu’il découvrira qu’il n’a jamais été un astronome professionnel et qu’il n’a jamais travaillé à l’observatoire du Mont Palomar.

OuranosActualites-1-basdef

Voici la première page du numéro 4, et dernier, d’Ouranos-Actualités.

OuranosActualites-4-basdef

Ouranos n° 7 marque la fin de la première série d’Ouranos. Par la suite, Marc Thirouin et Eric Biddle vont se séparer. Thirouin va publier en France une revue plus grand format, avec une couverture bleue, toujours titrée Ouranos. Après avoir publié la partie anglaise d’Ouranos dans Flying Saucer News pendant quelques temps, Eric Biddle lancera de son côté un bulletin intitulé Uranus, dont voici une image de la couverture du premier numéro.

Uranus-Biddle-1-basdef

Ce bulletin contient d’ailleurs (p. 14) une note de lecture consacrée au numéro 7 d’Ouranos (voir plus haut) dont Eric Biddle était encore l’imprimeur (une quinzaine de numéros sont accessibles en fichiers pdf sur le site du Center for UFO Studies).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *