Fonds documentaires sur les ovnis

Il existe un certain nombre de fonds documentaires consacrés aux ovnis.

AFU: Archives for the Unexplained. L’AFU détient l’un des fonds documentaires les plus importants sur les ovnis et le paranormal [site de l’AFU].

The Black Vault: le site The Black Vault donne accès à des collections de documents déclassifiés (FBI, CIA etc), à des collections de revues, comme le Mufon Ufo Journal, etc (entre nous, le site pourrait être mieux organisé, on se demande dans quel menu certains documents peuvent bien être rangés).

CISU: En Italie, un groupe ufologique très actif, le CISU [site web], possède une importante bibliothèque à Turin.

CUFOS: Le site du CUFOS propose de nombreux documents intéressants pour l’historien des ovnis et de l’ufologie. On peut y trouver un certain nombre de bulletins et revues ufologiques très rares, des extraits de la correspondance de l’astronome J. Allen Hynek, etc (chercher dans le menu qui se trouve à gauche sur la page d’accueil).

Collection Gray Barker: les archives de l’ufologue Gray Barker (1925-1984) [biographie] sont conservées à la Clarksburg Harrison Public Library à Clarksburg, en Virginie de l’Ouest, dans le cadre de la Gray Barker UFO Collection. Il est possible d’y consulter la correspondance que Gray Barker a entretenue depuis le début des années 1950 avec de nombreux ufologues, y compris à l’étranger (notamment Jimmy Guieu en France). Il faut évidemment se rendre sur place mais il est possible d’écrire au conservateur du fonds, David Houchin.

Isaac Koy: l’ufologue américain Isaac Koy [voir sa page ici] a entrepris, en collaboration avec l’AFU (voir plus haut) ou les membres de listes de discussion comme EuroUFOlist,  de scanner et de rendre accessible de nombreuses revues et bulletins ufologiques.  Rendez-vous sur cette page du site Above Top Secret et suivez les étapes.

SCEAU: en France, une association, le SCEAU (Sauvegarde, Conservation et Etudes des Archives ufologiques) a été créée à la fin des années 1980 dans le but de récupérer les archives des ufologues « retraités » ou disparus afin de les confier aux Archives nationales où elles sont conservées et accessibles aux chercheurs.

A suivre-en cours de construction.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *